jeudi, septembre 24, 2015

Un week-end à DC

Quand? Au printemps pour voir les cerisiers en fleurs ou en automne pour voir les couleurs d'automne. Les températures sont relativement douces durant ces périodes.

Combien de temps? Pour profiter au mieux de la ville, c'est bien d'arriver un jeudi soir et de repartir dans la soirée du dimanche ou un lundi matin. Cela permet de profiter d'un jour ouvré, et d'être déjà sur place le vendredi soir pour profiter du week-end.

Les incontournables:

1. Visite du congrès: le Capitole & la Librairie du Congrès en bonus. À réserver des semaines à l'avance pour s'assurer un spot. Gratuit. 
La présentation vidéo est très bien menée et révèle plutôt bien la mentalité et les idéaux qui ont mené à la création du congrès. Après la visite, profitez en pour faire un tour de la Librairie du congrès. Vous ne verrez pas les 37 millions de livres qui y sont archivés mais c'est un magnifique ouvrage architectural qui abrite

2. Le Mall. L'idéal serait de le visiter en bicyclette. Compter entre un et deux jours, l'un pour se promener, et l'autre pour voir un ou deux musées (National Air and Space Museum, Museum of American History, Museum of Natural History). J'adore le jardin

3. Promenade dans la ville. Voir les édifices de Georgetown, Adams Morgan, Dupont Circle et U Street. À Georgetown, on peut retrouver les escaliers du film l'exorciste, on peut s'arrêter à la Martin's Tavern où JFK a demander la main à Jackie. À U street, le quartier du célèbre compositeur de jazz Duke Ellington, on retrouve de nombreux bars. Certains weekend de Mars, on peut visiter les ambassades de Dupont Circle. Par contre, le Chinatown n'est pas très authentique.

4. Live Music (vérifier à l'avance la programmation): écouter du Jazz au Jojo Bar (gratuit), aux Bohemian Caverns (cover fee), ou au Blue Alley. Passer au Kennedy Center pour voir des artistes à 6pm au Millenium Stage (gratuit) ou un opéra ($$). Plus de live Music au au Hamilton (cover fee), au 930 (coût d'un concert), Madam's Organ. Escapade à Wolftrap pour écouter de la Live Music en plein air durant l'été.

Recommendations spéciales:
*le Newseum ($22) avec de mémorables exhibitions sur l'assassinat de JFK, le 11 septembre, le Mur de Berlin et sur l'histoire de la Presse (voir des journaux du 16ème siècle est exceptionnel)! J'adore.  Devant le musée, il y a les unes des journaux du Monde.
*les amoureux de la nature aimeront se promener dans Rock Creek Park ou flâner dans l'Arboretum qui a une très belle collection de Bonzai.
*La cathédrale. Moderne, elle a des vitraux représentant non pas la vie de Jésus mais l'histoire américaine. On peut y voir une scène du débarquement de Normandie par example. Il y aurait aussi un gargouille à l'effigie de Darth Vader.


Gastronomie: 
*Crab cakes: une spécialité du maryland et de la Chesapeake Bay toute proche.
*Gastronomie éthiopienne, puisqu'il y a une très grande communauté d'éthiopiens à DC. Nous allons souvent au Dukem, très bon et low key.
*l'Hamburger du restaurant Le Diplomate
* Southern cuisine à Acadiana.
* Tapas à la terrasse du Barcelona
*Hot Dog à Ben Chili's bowl

Quoi d'autre? avec plus de temps, les escapades à Alexandria et Mount Vernon en bicyclette, Annapolis avec ses crab cakes et son académie navale***.


mercredi, septembre 16, 2015

Escapade à... Niagara (US & Canada)

Un weekend prévu pour aller voir un concert à Orchard Park près de Buffalo, s'est transformé en escapade romantique impromptue pour voir les chutes du Niagara, visiter des vignobles et admirer des chefs d'oeuvres d'architecture américaine.  Ceux qui veulent voir les chutes rapidement peuvent le faire dans la journée, mais ce serait bien dommage.

Combien de temps et quand? 3 nuits et 3 jours en juillet. De jeudi minuit à dimanche après midi.
Les incontournables: Voir les chutes des deux côtés Américain et Canadien. Voir les chutes depuis l'un des bateaux (Midst of Maid côté US ou Hornblower côté Canada - compter 40 minutes entre la queue pour acheter les tickets et la promenade qui ne dure que 20 minutes. Dîner dans un restaurant donnant vue sur les chutes avec les feux d'artifice du vendredi soir. Visite des vignobles de vin de glace du petit village de Niagara-on-the-Lake (Canada) - nous avons vu Peller estate. Visiter les maisons conçues par Franck Lloyd Wright à Buffalo (Martin House complex et Graycliff - réservation nécessaire), bien que toutes deux en rénovation, les amoureux d'architecture adoreront. Promenade dans Buffalo.

Quoi d'autre? Une nuit de Karaoke en plein air et les maisons hantées de la petite ville de Niagara qui est un petit Las Vegas sur Clifton Hill.

Pour préparer notre voyage, nous avons:
*pensé à prendre notre Passport pour pouvoir passer la frontière.
*opté pour l'hôtel Sheraton on the falls avec une formule spéciale pour les couples. Chambre agréable, même si les chutes se voyaient d'un peu loin et de côté, il était bien placé pour se rendre à pied à Clifton Hill, au Hornblower et pour passer la frontière du côté Américain.
*opté pour le Millenium Hotel pas loin de Buffalo (nous avions loué une voiture pour aller au concert des Rolling Stones à Orchard Park), la chambre était spacieuse et rénovée même si le reste de l'hôtel était vieillot.
*nous aurions dû nous renseigner plus sur Buffalo et les activités proposées durant l'été. La ville fut une belle surprise.


Gastronomie: Nous avons testé et aimé
* Surf and Turf (steak and lobster) du Rainbow Room de Massimo Capra ($$$$) - avec vue sur les chutes
* Brunch à la Trattoria Aroma de Buffalo (biscuits and gravy très bon, pâtisseries à volonté et eggs benedicts)
*Crêpe au Nutella et à la banane à La Crêperie, pas loin de Delaware Park.

Nous avons raté: les sessions de théâtre Shakespeare in the park à Delaware park

samedi, septembre 12, 2015

Escapade à... la Nouvelle Orléans

3 jours et 4 nuits à la Nouvelle Orléans (NOLA) en May 2014.

Les incontournables: La Musique en direct (Live Music) dans la rue ou dans les bars de Frenchment Street***, Promenade dans le French Quarter, Beignets à Café du Monde. La visite guidée en Français de Treme (avec MondeCreole) inclut un visite du Voodoo Spiritual Temple à Rampart Street.

Quoi d'autre? Le Garden district est connu aussi, pour moi, ce sont surtout de belles maisons riches. Bourbon Street (victime de son succès, devenu un coin pour les enterrements de vie de garçon ou une espèce de Vegas avec trop de musique trop forte).

Pour préparer notre voyage, nous avons:
*regardé la série Treme (HBO) avant de venir et se renseigner sur les dates de concert de Kermit Ruffins si vous avez la possibilité de venir en semaine.
*lu  La Conjuration des Imbéciles de John Kennedy Toole ("a confederacy of dunces")
*Pour les foodies, lu Gumbo Tales: Finding my place at the New Orleans Table de Sarah Roahen
*écouté Stories from the Storm, histoires racontées par les survivants de Katrina (2005)
*opté un petit hôtel du French Quarter ( Lamothe Guest House) bien tenu avec une piscine et très proche de Frenchmen Street pour ceux qui aiment sortir le soir.

Gastronomie: 
La Nouvelle Orléans n'est pas une destination bonne pour faire le régime. Nous avons essayé et aimé:
*les huîtres frites, gombos, biscuits & gravy à EAT NOLA, durant un brunch à Dumaine Street (pas de possibilité de réserver),
*les pâtes aux huîtres à Adolfo's (attention, ils n'acceptent que le cash)
*les hot dogs de Datdog (Frenchmen street). The Guiness Dog et the Duck Sausage song particulièrement yummy
*le poBoy (Sandwich du pauvre) à Ignatius Eatery
*la Muffaleta à Central Grocery (rien que pour faire la longue queue :). Cela reste un sandwich avec du saucisson et de la mortadelle, donc, rien d'exceptionnel, mais très connu là bas.

Ce que nous n'avons pas fait: le tour en bateau à vapeur, si beau.

mercredi, janvier 07, 2015

Des mots, des dessins et des hommes

L'effroyable attentat qui a frappé la rédaction de CharlieHebdo en ce mercredi 7 janvier 2015 a ôté la vie à 12 personnes, dessinateurs, journalistes, économiste et policiers. Toutes mes condoléances aux familles des victimes et à leurs amis. C'est un triste jour pour la presse, la liberté d'expression et pour la culture. J'espère sincèrement que tous, indépendamment de leur nationalité, religions, croyances, "races" condamnent ce crime horrible pour rappeler que rien, absolument rien, ne peut justifier un tel crime. 

Même si je ne lisais pas CharlieHebdo et je n'approuve pas forcément leur provocation, mais j'ai en haute estime les dessinateurs de vignettes de bande-dessinée dont la sagacité n'a d'égal que leur génie de vulgarisation, leur capacité de synthèse et de narration de l'humain. En quelques traits, en quelques mots, ils capturent un moment, une société, des hommes et des femmes. Certes, l'humour se mêle à l'impertinence et à la provocation. Toujours incisif, il peut être tour à tour grinçant, léger, obscène, naïf.   Sinon, comment marquer les esprits? 

Ceux qui veulent nous censurer veulent qu'on soit sages comme des images. Ils pensent muets et ineptes. Alors, prenons les au pied de la lettre, et puisons notre sagesse dans ces vignettes. Lisons, lisons la presse, lisons des livres et n'oublions jamais cette épigraphe au début des Fleurs du Mal de Beaudelaire: 

On dit qu'il faut couler les exécrables choses, 
Dans le puits de l'oubli et au sépulcre encloses,
Et que par les écrits le mal ressuscité,
Infectera les moeurs de la postérité; 
Mais le vice n'a point pour mère la science, 
Et la vertu n'est pas fille de l'ignorance.













samedi, janvier 03, 2015

Questions et réponses iPhone 6

Quel modèle?
J'ai l'iPhone 6 (4"7 pouces). C'est à dire le petit modèle. 

Est-ce révolutionnaire? 
Non. Mais, il présente des petits plus: le senseur TouchID pour éviter d'utiliser le mot de passe et Apple Pay pour payer au supermarché et dans le métro aux US... La question est quand est-ce que cette technologie sera piratée ou compromise s'il est si facile de laisser trainter des empreintes digitales.

Que penses-tu de la taille?
L'écran est magnifique mais c'est un téléphone pensé par les hommes-grenouilles  pour les hommes (du moins c'est l'impression qu'il le donne). Il n'entre pas entièrement dans les petites poches des pantalons de femmes alors qu'il entre sans soucis dans les grandes poches des pantalons d'hommes. J'adorerais qu'ils sortent une petite version style 3GS (3"5 pouces serait idéal, ou tout au plus 4", ce serait bien). 



Cela vaut-il le coup de passer de l'iPhone 6 si on a un iPhone 5? 
Pas vraiment. L'iPhone 5 fonctionne encore très bien (surtout après que la batterie a été remplacée gratuitement grâce au programme de remplacement de batterie LINK). L'amélioration de performance est imperceptible. Attention, je n'utilise pas d'applications de jeux consommant beaucoup de capacité processeur et je regarde très peu de vidéos, donc je ne vois pas vraiment la différence de performance. 
Ceci dit, c'est un gadget et je préfère grandement le design du 6 comparé au 5. 

Quels accessoires? 
Une protection d'écran serait recommendable car j'ai remarqué après 2 mois d'utilisations des microrayures qui n'étaient pas apparues aussi vite sur l'iPhone 5. J'ai choisi le Invisible Shield anti-reflet de Tech21 mais la taille est légèrement trop petite par rapport à l'écran (ça se joue à moins d'un millimètre), et il diminue légèrement la beauté d'affichage. 

Un étui, essentiellement pour améliorer la prise en main (certaines personnes trouvent que l'iPhone glisse dans leurs mains), protéger des rayures et des impacts des petites chutes. Je préfère les étuis fins qui ne gâchent pas le design de l'appareil et qui ne soient pas trop encombrants. Attention toutefois, certains étuis ne sont commercialisé que pour leur style et ne servent à rien niveau résistance aux impacts (et oui, malgré toutes nos précautions, il arrive que le gadget puisse tomber et il vaut mieux se préparer au possible).  Loi de murphy, dit-on. L'étui que j'ai choisi: Incipio NGP. D'autres étui qui ont attiré mon attention: Incipio Feather (moins protecteur) ou Tech 21 (semble bien pour protéger contre les impacts) ou Logitech Protection + (qui a un aimant bien pratique).