lundi, février 13, 2012

À la recherche d'un étui iPad (2) - Bilan après 9 mois


Après plusieurs avoir succombé aux sirènes du marketing et plusieurs essais (coûteux) commentés dans mes deux posts antérieurs, c'est avec amusement que je les retrouve aujourd'hui. 

Finalement, j'ai choisi de combiner la Smart Cover d'Apple avec un étui Feather de Incipio, léger et agréable à tenir. Ceci dit, je ne suis pas fan de la Smart cover seule, toute autre solution de style Smartfeather ou similaire ferait aussi bien l'affaire). Sur la photo, l'étui Incipio était légèrement endommagé (après une simple traversée de l'Atlantique dans un sac de voyage), un petit morceau en moins qui rendait l'étui très instable lorsqu'utilisé sans la Smart Cover. Un incomfort qui disparaît pratiquement une fois raccroché à la Smart Cover (l'usage prévu initialement). Il lui manque juste une petite pièce magnétique qui permettrait de retenir la smart cover comme la couverture du livre/magazine rabattue vers l'arrière. Pour mon usage: 60% sofa/lit; 25% table cuisine; 15% train/avion, l'important est d'avoir un étui léger, agréable au toucher et peu encombrant.

Lorsque j'ai besoin d'un support, j'utilise un stand (surtout pour Facetime, lire des recettes en cuisinant ou pour lire en prenant le petit déjeuner). C'est bien plus pratique qu'un combi étui-stand souvent lourd et encombrnt. Deux modèles me plaisent beaucoup: le robuste stand A-Frame de Griffin (que j'utilise 100% du temps dans la position verticale pour Facetime ou lire les recettes de cuisine) pour un usage sédentaire et le Flipblade Adjust pour iPad 2 pour un usage mobile (très facile à glisser dans mon sac de voyage) et avec plusieurs angles même si la molette de changement de position ne me semble pas très pratique.

Le reste du temps, sur le sofa par exemple, un coussin fait l'affaire pour apporter un appui supplémentaire.

La question de l'accessoire clavier bluetooth doit être plus agréable pour les gros écrivains. Ma configuration me suffit pour le moment.

Sur la photo: 
Étui > Feather de Incipio
Stand > modèle Flipblade Adjust pour iPad 2. 


Posts antérieurs sur le même sujet...

mercredi, février 08, 2012

Politiquement (in)correct

La vraie surprise c'est que personne n'ait réellement réagi avant Serge Letchimy plus tôt aux remarques profondément provocatrices du ministre de l'intérieur de la République Française, très certainement jouées en vue d'une quelconque récupération politique.



La polémique sur les propos de Claude Guéant... por LCP


Le problème n'est pas que Guéant ait eu des propos "politiquement incorrects" mais plutôt que l'absence de contestation (du gouvernement en particulier) laisse entendre que les convictions du ministre sont partagées non seulement par le gouvernement et son président mais par l'ensemble du peuple pourtant pluriel qu'ils sont sensés représenter.

Le scandale, c'est que le gouvernement choisisse d'abandonner l'assemblée, lieu d'exercice de la démocratie, au lieu de répondre et de débattre dignement. Comme si, les commentaires de Serge Letchimy relevaient plus d'une insulte personnelle qu'un constat d'une dérive, ou qu'une sonnette d'alarme. Je ne pense pas que Serge Letchimy se soit laissé emporté, il s'était bien préparé et il a dit ce qu'il fallait. Je pense qu'il a représenté comme il se fallait non seulement la Martinique  et les Antilles, mais tous ceux qui se sont sentis choqués et indiqués par l'affirmation de Guéant selon laquelle "toutes les civilisations ne se valent pas" (et toutes les implications qui peuvent en découler).

Cela voudrait-il dire qu'aucune critique n'est permise? Je trouve cette attitude du gouvernement et de ces députés qui ont hué le député martiniquais dès lors que Guéant a été mentionné, avant même qu'il ne développe son argumentation (ni ne mentionne les camps de concentrations), honteuse et regrettable.

Laissons parler les urnes.