mercredi, février 08, 2012

Politiquement (in)correct

La vraie surprise c'est que personne n'ait réellement réagi avant Serge Letchimy plus tôt aux remarques profondément provocatrices du ministre de l'intérieur de la République Française, très certainement jouées en vue d'une quelconque récupération politique.



La polémique sur les propos de Claude Guéant... por LCP


Le problème n'est pas que Guéant ait eu des propos "politiquement incorrects" mais plutôt que l'absence de contestation (du gouvernement en particulier) laisse entendre que les convictions du ministre sont partagées non seulement par le gouvernement et son président mais par l'ensemble du peuple pourtant pluriel qu'ils sont sensés représenter.

Le scandale, c'est que le gouvernement choisisse d'abandonner l'assemblée, lieu d'exercice de la démocratie, au lieu de répondre et de débattre dignement. Comme si, les commentaires de Serge Letchimy relevaient plus d'une insulte personnelle qu'un constat d'une dérive, ou qu'une sonnette d'alarme. Je ne pense pas que Serge Letchimy se soit laissé emporté, il s'était bien préparé et il a dit ce qu'il fallait. Je pense qu'il a représenté comme il se fallait non seulement la Martinique  et les Antilles, mais tous ceux qui se sont sentis choqués et indiqués par l'affirmation de Guéant selon laquelle "toutes les civilisations ne se valent pas" (et toutes les implications qui peuvent en découler).

Cela voudrait-il dire qu'aucune critique n'est permise? Je trouve cette attitude du gouvernement et de ces députés qui ont hué le député martiniquais dès lors que Guéant a été mentionné, avant même qu'il ne développe son argumentation (ni ne mentionne les camps de concentrations), honteuse et regrettable.

Laissons parler les urnes.

Aucun commentaire: