mardi, juillet 12, 2011

De mes vacances... ou "Pierrette et le pot au lait"

Un mois entier de vacances sans engagement. Douce musique pour mes oreilles. 

J'allais enfin pouvoir me reposer. Me reposer sans avoir le stress des voyages à préparer, du réveil matinal pour aller visiter des monuments des musées ou des petites rues que je ne verrai peut-être qu'une fois dans ma vie. J'allais enfin avoir le temps de faire tout ce que je n'ai pas le temps de faire le reste de l'année. Rêves de repos et de grands accomplissements donc (quoi de plus antithétique d'ailleurs?). 

Plan de bataille pour les vacances

J'avais de grands projets: rester à la maison pour classer mes photos en retard (un classique), écrire des posts pour mon blog, "méditer" sur mon avenir, suivre des cours de photos ou de cartonnage, repriser des ourlets et raccomoder mes vêtements pour leur donner une nouvelle vie, réorganiser ma vie numérique, faire du shopping, prendre soin de moi (coiffeur, manucure et cie), lire des romans, lire des bouquins en retard, lire les journaux auxquels je suis abonnée, mettre de l'ordre sur mon bureau (un autre classique), profiter du Verano de la Villa à Madrid, profiter de Photo España 2011, éventuellement trouver un vol de dernière minute pas cher pour aller à l'autre bout du monde sur un coup de tête (Martinique, Asie, Amérique, Islande, Afrique... X-D)... 

Plein de projets mais des adversaires de taille. D'une part, il y a seulement 24h dans une journée (il reste encore moins de temps disponible pour mener à bien les projets fixés si on dort plus de 8h par jour), d'autre part un sofa comfortable qui nuit gravement à la productivité (irrésistible après le déjeuner lorsqu'il fait trop chaud dehors pour aller faire les petites visites prévues) et finalement, rester active sur les réseaux sociaux (Flickr, Facebook, Twitter, etc.) est loin d'être une sinécure. 



1 commentaire:

Anonyme a dit…

Je confirme, le sofa est terrible!! ;) - ONS