mardi, février 01, 2011

Rendez-vous avec l'histoire (suite)

En Novembre 2008, je donnais rendez-vous en Sep'10 pour faire le point sur cette fameuse crise, une fois que les résultats du 3ème trimestre de 2010 allait être disponible, on aurait pu avoir une idée de l'état des entreprises, si elles se récupéraient ou pas.

Figurez-vous que toute l'attention a été tout simplement détournée en 2010 sur des problèmes de bien plus grande ampleur : Le risque souverain avec un focus particulier sur la dette publique des États européens et la guerre des devises (Yuan vs Dollar, Euro vs Dollar, Real Bresilien vs reste du monde, Yen vs etc.). Une petite note aussi sur Wikileaks et ses conséquences diplomatiques, et puis, le tour est joué.

En résumé, c'est toujours la crise, les banques sont toujours fautives, les Etats devraient proposer une solution mais ont les poches aussi vides que celles de leurs concitoyens, ils sont d'ailleurs aussi endettés qu'eux (et il semble qu'on ne s'en rende compte que maintenant).

Mais alors, où va-t-on?

L'Europe suit une politique d'austérité et essaye de mettre en place des institutions ou des systèmes d'entraide inter-communautaire. La Chine profite du désespoir des économies européennes asphyxiées par leurs questions de refinancement de dette publique pour se forger des alliés-pantins, le Brésil se prépare pour la coupe du monde et les Jeux Olympiques en menant des opérations coup de poing dans les favelas. Obama essaye de se refaire une place au soleil chez lui après une défaite à des élections de mi-mandat, la crise des micro-crédits pointe le bout de son nez en Inde et l'Afrique reste "bercée" ou engluée au point mort par ses dictateurs et autres autocrates.

Et les entreprises dans tout ça? Elles essayent de survivre dans la jungle des nouvelles régulations et de se faire elles aussi une place au soleil, comme toujours.

Aucun commentaire: