lundi, juin 11, 2012

Choisir son appareil photo (2) - Quelques travers des spécifications


Une fois la taille choisie, comment vais-je pouvoir différencier les appareils les uns des autres? 


Il y a un outil sur internet qui permet de comparer les spécifications techniques: dpreview ou snapsort qui donne un classement des appareils comparés en fonctions des données techniques officielles. D'après cet outil, le petit compact du moment Canon S100 serait nettement mieux que le Réflex D90 (qui commence à dater).


Il est important de se préoccuper des données suivantes, mais elles peuvent être trompeuses...


- la résolution et la définition: Bon à savoir: un appareil qui a une définition de 12MP avec des photos de 4288x2848 pixels, on parle en fait de la taille des photos en pixel, cela signifie simplement que la taille des photos est plus grande qu'avec un appareil de définition de 5 MP qui fait des photos de 2592 x 1944 pixels, pas forcément une meilleure qualité d'image. Cela a une conséquence sur la résolution maximale d'impression finale (densité de pixels). Ainsi, avec un appareil photo de 9 MP, on pourra imprimer sur feuille A4 avec une résolution de 300 dpi souvent considérée comme idoine pour l'impression d'un album photo par exemple. Il est vrai que la résolution sera meilleure que si on essaye d'imprimer une image de 5MP sur le même format A4 (200 dpi). Toutefois, avec un appareil photo de 11 MP, on pourra imprimer avec une meilleure résolution d'image de 344 dpi sur un même format, ceci dit, il n'est pas dit que l'on puisse voir à l'oeil nu les différences... Dans cas, le seul intérêt réel d'avoir une meilleure définition (plus de mégapixels), c'est de pouvoir zoomer et recardrer les images avant de les imprimer. En lisant sur internet, on apprend que pour les petits capteurs (compacts essentiellement), la course aux Megapixels (définition) peut être nuisible à la qualité de l'image car elle favoriserait l'apparition de bruit et la perte de détails. Conclusion: avant de se laisser séduire par un compact à plus de 12 MP, il faut essayer de trouver des échantillons de photos produits par les appareils en question, et avoir une idée de la taille d'impression de nos photos... Si on compte faire des tirages de 10cm x 15 cm sans recadrage, alors un appareil de 5MP fait largement l'affaire... Si on ne pense pas imprimer mais tout montrer sur internet, et bien, là, peu importe (ou presque) vu que les résolutions d'écran ne sont que de 72 ppi...







- la sensibilité ISO maximale: Critère indiquant la sensibilité du capteur photo en faible lumière. C'est intéressant pour les photos en intérieur sans flash ou photos de nuit. Malheuresement, il n'est pas aussi objectif qu'il aurait pu être. Aujourd'hui tous les appareils se targuent d'avoir des sensibilités ISO élevées. Alors que nos appareils argentiques on se contentait de pellicules ISO 800, les appareils numériques poussent les prouesses jusqu'à 6,400 ISO (D90) voire 12,800 ISO (S100).  Alors oui, cela veut dire que l'appareil voit mieux en faible lumière. Pourtant, ces jolis chiffres ne donnent pas d'information objective sur la qualité de la photo ni du "bruit" généré sur les photos. Pour y voir un peu plus clair, l'outil Studio Shot Comparison est bien pratique pour comparer la qualité des photos pour une iso donnée. Sur la photo ci-contre, on voit que le réflex D7000 et l'hybride sony Alpha Nex-5N se comportent nettement mieux à ISO 6400 que le powershot S100 ou que le Nikon P3100.



la vitesse entre prises de vues. Quoique disent les spécifications des petits appareils compacts, il n'y a rien de tel que les appareils réflex en terme de réactivité et de vitesse de prise de vue entre les photos. Les spécifications sont parfois trompeuses. Même si le DSC-WX1 (petit compact Sony d'il y a 2 ans) se targue de faire 10 photos par secondes (10 fps) alors que le D90 n'en fait que 4,5 fps, cette fabuleuse spécification n'est qu'un mirage. Car une fois les 10 photos prises, le petit compact restera absolument saturé durant quelques secondes, le temps de traiter les images, alors que le réflex sera prêt à recommencer l'exploit en un éclair. Pour l'avoir essayé, l'appareil hybride Sony Nex 5N ressemble vraiment à un mini-réflex en termes de vitesse de prises de vue. Il est bien dommage que les chiffres sur la réactivité à l'allumage (startup delay: 300ms pour le D90 contre 2400ms pour le canon S100) ou bien des critères fiables sur la vitesse entre prise de vues ne soit jamais mis en avant de manière objective. 

1 commentaire:

Antonio Correas a dit…

Intéressant de savoir que trop de résolution d'image peut être négatif! (bruit etc).

Sinon... la Nex 5N c'est une metraillette. J'ai bien adoré xD