dimanche, février 10, 2013

15 premiers jours - Petites notes de mon installation aux USA


Début 2013. Voilà un peu plus de 2 semaines que je suis arrivée aux États-Unis, plus précisément Washington DC. L'installation m'a semblé un parcours du combattant et j'ai tout fait un peu de travers. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas déménagé et encore moins outre-atlantique.

Avant le départ: 
On a choisi de faire un déménagement léger. Vendre/Céder tous nos meubles IKEA et n'amener que l'essentiel. Étant donné que la plupart des éléments électriques ne sont pas compatibles avec le système électrique US, cela a simplifié aussi la tâche. Les devis pour les déménagements que nous avons reçu tournaient autour de 2,500€/3,000€ pour des petits volumes (entre 2m3 et 5m3) avec transport en bateau entre Madrid et Washington DC, cela ne valait pas le coup pour ce qu'on avait à transporter. Pour donner un ordre d'idée, une Citroën Berlingo ou un Kangoo transportent un peu moins de 4m3. Donc ce n'est vraiment pas grand chose. L'autre option qu'on avait trouvé et qui aurait été beaucoup moins onéreux, c'était le fret. Mais là, il faut vraiment s'assurer d'avoir de très bonnes boîtes. On n'a finalement opté pour de l'excédent de bagages (ces temps-ci la deuxième valise ne coûte que 75€ de plus sur le billet d'avion) et l'option d'envoyer quelques boîtes via Sinmaletas.com (l'équivalent de Bagages du Monde en Espagne) - on a eu un peu de casse, mais globalement nos effets sont bien arrivés.


Sur place:
Il faut s'armer de patience et de persévérance. Les étrangers sont des "Aliens" dans tous les documents officiels (oui, oui, comme ceux de Men in Black).

1/ Ouvrir un compte en banque. Il est essentiel de ramener avec soir des preuves de son adresse permanente hors US (copies de factures de téléphone fixe, ou d'électricité, ou de relevés de banque), une preuve d'une adresse aux US et deux documents d'identité (passeport + carte d'identité). Tout cela est essentiel pour pouvoir ouvrir un compte en banque. Ici, les chèques sont très utilisés.


2/ SSN: Une des premières choses à faire pour ceux qui ont un permis de travail aux US, c'est de faire la demande du numéro de Sécurité Sociale US. Pour cela, il faut du passeport + formulaire i94 (celui qu'on nous donne à l'entrée sur le territoire) et il faut remplir le formulaire SSN5 (que l'on trouve soit sur le net, soit sur place). Sans le numéro de sécurité sociale US, le SSN, impossible de commencer à se bâtir un Credit Score, et impossible d'avoir un contrat de téléphonie mobile ou dans le meilleur des cas, on ne demandera qu'un dépôt de garantie (100$ pour Comcast, 500$ pour AT&T). La carte de sécurité sociale arrive entre 7 et 15 jours après la demande.


3/ Mobile US: Un conseil, il vaut mieux acheter rapidement une carte SIM US prépayée pour avoir un numéro US. Ces temps-ci, T-mobile, Simplemobile (MVNO sur le réseau T-mobile) ou H2o wireless (MVNO sur réseau AT&T) proposent des options intéressantes avec sms/appels/internet inclus.


4/ Adresse US. Pour avoir une adresse aux US, il y a l'option d'obtenir une location à court termes (là, le bon plan est des prendre exactement 91 jours paraît-il, pour avoir une exemption de taxes d'après ce que l'on m'a raconté), ou faire la course à l'arrivée  pour trouver une location long terme. Les armes? Craigslits et Padmapper sur internet. J'ai utilisé l'application Zillow mais il y avait beaucoup de SCAMs (escrocs demandant de l'argent pour la réservation d'appartement sans l'avoir vu). Et surtout, il faut se promener dans la ville et   surveiller les pancartes qui annoncent des appartements libres et contacter les Leasing Offices des immeubles en question. C'est ce qui a fonctionné pour moi. En une dizaine de jours, j'étais installée. J'ai dû visiter une bonne quinzaine d'appartements et ils étaient tous loués vides, ce qui m'a surprise. L'idéal, c'est d'avoir une adresse fixe pour au minimum les 3 premières semaines voir 1 mois, ce qui permet de laisser le temps de recevoir les documents importants comme la carte de débit, les premiers chéquiers et le numéro de sécurité sociale.

5/ Registre des français. Et j'oubliais, il est bon de s'inscrire au Registre des Français de l'étranger. La procédure peut se faire par correspondance. 


Autres:
- Si vous avez le temps, il faut essayer de passer le permis de conduire US qui pourra servir de document d'identité. Très pratique. Je regrette de n'avoir pas profité du temps que j'avais avant de commencer mon boulot pour le passer. En théorie, il faut avoir un numéro de Sécurité Sociale pour se présenter à l'examen, mais je ne suis pas certaine si c'est obligatoire pour les "Aliens".

- Ici, il y a un système de voitures de location à l'heure, Zipcar. Pour s'y inscrire, il faut un permis US ou encore un permis français accompagné d'une copie de son casier judiciaire (à demander en ligne) avec sa traduction en anglais certifiée par un notaire. Zipcar propose aussi des vans (pour transporter des meubles). Sinon, Uhaul propose des locations de trucks et vans aussi.

- Pour internet, on a pris Clear spot 4G (6M) dans l'intérim, jusqu'à ce qu'on prenne le câble pour avoir une connexion plus rapide. Le service est plutôt bien et on peut même regarder des vidéos en streaming.

- Un truc que j'apprécie déjà à Washington DC, c'est que le marché de l'occasion est très actif! Merci Craigslist et  FreecycleDC. À Madrid, ce n'était pas le cas.

Honnêtement, une fois qu'on a un compte en banque US (avec moyens de paiement), une adresse US, un numéro de téléphone US et un SSN US, on commence déjà à être un peu plus standard et ça facilite la vie!